Vendre son or et ses bijoux
Le Blog
Le coin des experts

Comment reconnaitre un bijou en or sans poinçon

reconnaitre bijou or

Repérer et reconnaître les différents poinçons est l’un des premiers conseils donnés à quelqu’un qui souhaite une première estimation d’un bijou en or. Ces derniers distinguent en effet les différentes teneurs en or fin des bijoux, exprimées en carats ou en millièmes. Mais comment savoir si un bijou est en or en l’absence de poinçon ? Quelques techniques permettent de distinguer l’or des autres matériaux précieux et non précieux, lorsque les poinçons sont altérés ou absents.


L’or et ses propriétés


Les méthodes utilisées pour reconnaître un bijou en or se basent sur les propriétés physiques et chimiques de l’or. Le métal précieux se distingue en effet par plusieurs spécificités :

• sa tendreté

• son caractère amagnétique

• son importante densité

• sa résistance à la chaleur

• sa conductivité


Différents tests à faire seul à la maison


Certains tests sont facilement réalisables par les particuliers pour distinguer l’or du plaqué or, mais aussi l’or blanc de l’argent.

L’or est un métal particulièrement tendre, raison pour laquelle il n’est pas utilisé pur en bijouterie. Cette tendreté peut se vérifier en procédant au test dit « de la morsure », censé laisser des traces dans un bijou dont l’alliage est composé d’or fin. Il est aussi possible de gratter la bague ou le bracelet à estimer sur une surface en céramique : une trace jaune indique la présence d’or, tandis qu’une trace noire révèle un autre alliage. Mais attention à ces tests qui sont approximatifs et peuvent endommager le bijou.

Utiliser un aimant puissant permet également de vérifier si votre bijou est majoritairement composé d’or. Si le bijou n’est pas magnétique, il est peut-être en or. S’il attire l’aimant, il est certainement plaqué.

Enfin, la densité d’un bijou en or peut être éprouvée en pesant l’objet puis en le plongeant dans l’eau afin d’évaluer le rapport entre sa masse et le volume d’eau déplacé. À chaque carat correspond une fourchette de densité. Par exemple, entre 15,2 et 16,9 g/ml pour de l’or jaune 18 carats.

bijou poincon or



Différents tests pratiqués par les professionnels

Certains tests nécessitent une expertise particulière, mais aussi l’utilisation de produits chimiques ou des manipulations susceptibles d’endommager le bijou si elles sont mal réalisées. Ils doivent donc être confiés à des professionnels.

Tous les tests mobilisant des substances acides (acide nitrique) ou mettant à l’épreuve la résistance thermique de l’or sont ainsi à réserver aux estimations professionnelles de bijoux anciens.

Des professionnels des métaux précieux pourront par ailleurs passer le bijou au spectromètre. L’appareil, coûteux, offre une vision décomposée des matériaux du bijou et donne sa concentration en or fin. C’est l’une des méthodes qui peut être utilisée en atelier pour estimer la valeur d’une bague vintage en fonction de ses carats, sans risque d’altération.



Comment éviter les contrefaçons

Le cours du précieux métal jaune est en constante hausse, et vendre son or est un moyen courant de retrouver des liquidités. Sur un marché dont les acteurs se multiplient, les faussaires rivalisent aussi de techniques pour attirer et tromper les acheteurs. Savoir reconnaître l’or véritable permet de se prémunir en partie contre les tentatives d’escroqueries.

Plusieurs techniques permettent de reconnaître une contrefaçon de bijou ancien ou de bijou signé, notamment l’observation du fermoir, souvent différent de ceux utilisés par la marque.

Le plus prudent, pour éviter les contrefaçons, reste de choisir un vendeur fiable et réputé, comme une bijouterie spécialisée dans le bijou ancien, la vente et le rachat d’or. Celle-ci vous délivrera un certificat d’authenticité avec le bijou.



Les mythes sur les tests de l’or

Certains tests peuvent donner des indices sur l’authenticité d’un bijou, mais n’offrent pas la certitude qu’il s’agit bien d’or. C’est le cas du test magnétique : d’autres métaux précieux, comme l’argent sont aussi amagnétiques. Le test ne suffit donc pas à distinguer l’or blanc de l’argent.

Les signes d’usure ne sont pas non plus toujours faciles à interpréter lorsqu’on ne possède pas un œil expert. Selon les carats de l’alliage, le bijou en or sera plus ou moins tendre et donc usé différemment.

La couleur de l’or, contrairement aux idées reçues, n’est pas un indicateur de pureté : celle-ci peut être influencée par les matériaux présents dans l’alliage.

Rappelons, enfin, que l’absence de poinçon ne signifie pas avec certitude que le bijou n'est pas en or : sur les bijoux anciens, notamment les bagues portées quotidiennement, les poinçons ont pu disparaître au contact prolongé de la peau.

Faire réaliser une estimation par des professionnels est la méthode la plus fiable pour authentifier un bijou en or 18 carats sans risquer de l’altérer. Les Bijouteries Gemme réalisent une estimation complète de votre bijou, qui prend en compte le titre en or et la valeur des pierres, mais aussi la qualité joaillière, l’esthétisme, la rareté du bijou et son histoire.